Les films sur ARTE

Hatari !

Dimanche 09 avril à 20h55
Rediffusion
Lundi 24 avril à 13h35
151 min, Etats-Unis , 1961.
Réalisation
Howard Hawks
Synopsis
Un coin de savane au Tanganyika. Sous la houlette de la jeune Brandy, John pilote une équipe de baroudeurs qui capture des animaux et les vend à des zoos. Un jour, l'un d'eux, blessé par un rhinocéros, est sauvé grâce à un jeune Français, qui a le même groupe sanguin que lui. Après avoir arrosé son rétablissement, la troupe rentre en titubant au campement. John trouve alors une femme dans son lit. Il s'agit de Dallas, une photographe italienne qui veut suivre les chasses malgré le danger. Mal remis d'un vieux chagrin d'amour, John, qui juge la plupart des femmes "empoisonnantes", se montre réticent. De son côté, la jolie Brandy attise les rivalités entre Kurt et Chips, tandis que Pockets, le rigolo de la bande, se consume en secret. Leçon de baiser En swahili, hatari signifie "danger". Malgré les frissons suscités par des scènes de chasse superbement filmées dans les majestueux paysages duTanganyika (qui fait aujourd'hui partie de la Tanzanie), ce film – assez peu politiquement correct mais plein de charme –, penche du côté du burlesque et de la romance. John Wayne prend, en maugréant, une leçon de baiser, tandis que la jeune Italienne gagne ses galons en maternant une troupe d'éléphanteaux. Alors en fin de carrière, Howard Hawks rend palpable un esprit de troupe, avec une galerie de personnages attachants, dont on suit le quotidien mouvementé. Ce petit groupe effervescent fait penser, comme l'avait noté François Truffaut, à une équipe de tournage.
Credits
  • Acteur : Bruce Cabot, Michèle Girardon, Gérard Blain, John Wayne, Elsa Martinelli, Red Buttons, Hardy Krüger
  • Scénario : Leigh Brackett
  • Réalisation : Howard Hawks
  • Auteur : Harry Kurnitz
  • Production : Paramount Pictures Corporation, Malabar Productions
  • Montage : Stuart Gilmore
  • Image : Russell Harlan
  • Musique : Henry Mancini
  • Producteur/-trice : Howard Hawks
Image : HD, 16/9
Son : Mono