Semaine 3 – MELIES ET AUTRE MAGICIENS DU CINEMA

3dreyfus.jpg

L’arrivée du cinéma, et les effets spéciaux qu’elle a rendu possibles, sonna le départ pour d’infinies variations dont le grand maitres et, bien sur, Georges Méliès.

Et comme Méliès a détruit tous ses films en 1923 dans un moment de désespoir, il a fallu parcourir l’Europe pour retrouver les derniers exemplaires de ces films, et les restaurés.

Voici donc Méliès et ses pairs, spécialistes des effets spéciaux (qu’on appelait alors « films à trucs »), dont les films de ce programme n’existeraient plus sans le travail et la collaboration des collectionneurs et des cinémathèques européennes.