FESTIVAL DE CANNES 2016

«Samson & Delilah» de Warwick Thornton - Mercredi 04 mai à 23h30

samson.jpg

Adolescents dans une communauté aborigène proche d'Alice Springs, Samson et Delilah tombent amoureux. Lui vit dans un abri de fortune auprès de son frère avec lequel il se querelle, tandis qu'elle habite chez sa grand-mère. À la mort de la vieille femme, les deux jeunes gens, ostracisés, volent une voiture pour fuir à Alice Springs.

Cruauté et beauté

Si le contexte géographique et social du film - les Aborigènes ont très rarement été montrés au cinéma - lui apporte une atmosphère singulière, Samson & Delilah dépasse largement la trame documentaire qui l'irrigue avec subtilité. Car au-delà des rites de la communauté et de la misère qui la ronge, le réalisateur met d'abord en scène un amour touchant entre deux âmes qui peinent à exprimer leurs sentiments. D'où cette scène d'une bouleversante sensualité où Samson danse pour être regardé par Delilah. Du village du bush qui les rejette à la cité australienne gangrenée par le racisme, ce parcours initiatique alterne cruauté et beauté pour incarner l'espoir ténu d'une idylle adolescente en même temps que celui d'un peuple à l'identité malmenée et pourtant résistante.

---

Caméra d'or, Festival de Cannes 2009

------------

Générique
Image: Warwick Thornton
Montage: Roland Gallois
Production: Screen Australia, New South Wales Film and Television Office, Scarlett Pictures, Warwick Thornton & CAAMA Productions
Producteur/-trice: Kath Shelper
Réalisation: Warwick Thornton
Scénario: Warwick Thornton, Beck Cole
Avec : Rowan McNamara, Marissa Gibson, Mitjili Napanangka Gibson, Scott Thornton, Matthew Gibson