les 100 ans de l'UFA

L'homme qui cherche son assassin

L’HOMME QUI CHERCHE SON ASSASSIN
(D 1931 – 50 minutes, noir et blanc)

Ce film, dont une partie a disparu, est le meilleur symbole de la jeune UFA aux débuts du cinéma parlant, lorsqu’elle recruta de nouveaux talents aussi virtuoses que Robert Siodmak. C’est à la fois un policier burlesque, une comédie musicale et un film noir, au scénario duquel Billy Wilder a participé, où l’on voit pour la première fois Heinz Rühmann dans un rôle à la mesure de sa future célébrité.