Dossier

L’envers du décor

leos_carax_arte_3hd-rbertrand_noel.jpg
 

C’est là qu’on s’embrasse, dans Les Amants du Pont-Neuf bien sûr, mais déjà dans Boy meets girl, aussi ; c’est là qu’on vit, c’est là qu’Alex et Michèle s’aiment ; c’est ce même pont qu’on devine au pied de la Samaritaine à la fin de Holy Motors. Et sur ce pont, Alex toujours, un Alex vieilli mais en vie. Un Alex qui est peut-être l’alter ego de Carax, un Alex fourbu par l’existence mais qui “vit dans une île qui s’appelle cinéma”.

Ainsi, le Pont Neuf reste toujours éclairé, monument historique tout autant que décor de films. On se souvient que, les autorisations de tourner ayant été retirées, il fallut recréer le Pont Neuf de toutes pièces à Lansargues, près de Montpellier. Sur cette photo, c’est le vrai. Ce pourrait tout aussi bien être sa réplique, éclairé trop intensément par des lampadaires qui sont aussi des projecteurs de cinéma. Alex s’y repose, c’est sa maison et son décor. C’est aussi, pourquoi pas, un Carax éreinté de tous les projets avortés, plein de tous les films qui ne se sont pas faits. 

©Photo Bertrand Noël - www.bertrandnoel.com