les 100 ans de l'UFA

Kolberg

kolberg_heinrich_george_burgermeister_nettelbeck_kristina_soderbaum_maria_151376.jpg

Kolberg (D 1945 – 111 minutes, couleur)
Version restaurée

Mardi, 5. décembre 00h15​

Réalisation : Veit Harlan, scénario Veit Harlan, Thea von Harbou, Alfred Braun, photographie : Bruno Mundi, musique : Norbert Schultze, montage : Wolfgang Schleif

Avec Heinrich George (Joachim Nettelbeck), Kristina Söderbaum (Maria), Horst Caspar (Gneisenau), Gustav Diessl (Schill), Paul Wegener (Loucadou), Otto Wernicke (Bauer)

Un film qui fait figure de baroud d’honneur dans la dernière phase de la Seconde guerre mondiale, alors que la défaite allemande est d’ores et déjà inéluctable. Ce film de propagande de Veit Harlan a pour coulisse des événements historiques fictifs pendant l’occupation napoléonienne : la ville de Kolberg se défend contre l’ennemi surpuissant jusqu’à la victoire, acquise au prix de grand sacrifices. Commande de Josef Goebbels, ministre de la propagande, ce film avait pour but de mobiliser les dernières réserves du peuple allemand pour l’exhorter à tenir bon.