Magazines du cinéma

Edito Cannes 2017

bu-288-edito-02.jpg

Ca y est, c’est parti ! Pour la 7ème fois, Blow up se met à l’heure du festival de Cannes et intensifie son activité avec 3 éditions spéciales, une dizaine de sujets inédits et une dizaine d’archives remises au goût du jour en fonction de l’actualité quotidienne du festival. Avec cette année, comme d’habitude, une activité qui s’intensifie également sur Facebook avec un jeu concours histoire notamment de gagner un sac « Blow up à Cannes » collector de chez collector.

Alors, plus précisément, qu’avons-nous préparé cette année ?

Eh bien pour commencer, quelques Top 5 thématiques, tout d’abord sur toutes ces actrices ayant un jour incarné une actrice puisque Julianne Moore dans le dernier Todd Haynes, Wonderstruck (en compétition officielle à Cannes), incarne une star de cinéma adulée, mais aussi un Top 5 sur l’île au cinéma pour accompagner Les Fantômes d’Ismaël d’Arnaud Desplechin qui ouvre le festival et qui se déroule en partie sur l’île de Noirmoutier. Les Fantômes d’Ismaël qui a également inspiré Thierry Jousse pour un nouvel épisode spécial Arnaud Desplechin de sa chronique sur les BO de films. 

A part ça, la Quinzaine des réalisateurs ouvre sa sélection avec la remise du Carrosse d’or décerné cette année par la Société des Réalisateurs de Films au cinéaste allemand Werner Herzog, ce qui nous a inspiré un montage tout en images et en musiques. Enfin, le film d’ouverture de la Quinzaine étant Un beau soleil intérieur de Claire Denis, Laetitia Masson a eu envie d’envoyer à la cinéaste de Trouble Every day (qu’elle a fait tourner dans son film En avoir ou pas), une lettre, un ovni, un film. 

Mais encore ? Eh bien, la présence de Okja de Bong Joon-ho avec Tilda Swinton nous a inspiré un Top 5 sur les impressionnantes (ou pas) transformations de l’actrice anglaise à l’écran, à part ça, la présentation de The Meyerowitz Stories de Noah Baumbach avec entre autres Ben Stiller nous a inspiré un Top 5 musical sur l’acteur de Mary à tout prix et enfin Nicole Kidman, présente à Cannes cette année avec pas moins de 3 films et une série télé nous a donné envie de poser cette question simple : c’est qui ou plutôt c’est quoi déjà Nicole Kidman ?

Enfin le festival de Cannes ne serait pas le festival de Cannes sans notre cher Trufo, alors allons-y : cette semaine, il évoque tous ces films que les distributeurs annoncent à grands renforts de publicités au moment du festival de Cannes et qui ne se sont finalement jamais faits, enfin quoique…

Et enfin ? Eh bien les génériques de Roman Polanski (D’après une histoire vraie en clôture), 10 petites madeleines spéciales Jean-Louis Trintignant (Happy End de Michael Haneke le lundi 22 ),  un Top 5 musical Sofia Coppola (Les Proies, mercredi 24)  ou encore Agnès Varda de long en large (Visages Villages, Un certain regard le  vendredi 19) et beaucoup, beaucoup d’autres choses.

Alors plus que jamais, restons désinvoltes, l’air de rien et bien sûr, sac « Blow up à Cannes » au bras.

 

Luc Lagier